Le Mas de l’Âge, commune de Couzeix

Première évocation : XVème siècle

Château du Mas de l’Âge. Photo CIPL

Château du Mas de l’Âge.

C’était le plus important château féodal de Couzeix. Il avait fossés, douves, étangs, forêt, pont-levis et chapelle domestique, dont il reste une très belle porte de type Renaissance.
Toiture en petites tuiles plates.
Salle voûtée d’ogives, paraissant de la seconde moitié du XVème siècle. Le profil des ogives est très allongé et terminé par un méplat. La salle est présentement recoupée par un plancher, la partie inférieure servant à présent de débarras.
Tour avec escalier à vis et porte ogivale portant un écu non sculpté surmonté des armes des Benoist sous un entablement et ouvrant au sud-est côté nord-est (cour intérieure), petite fenêtre gothique : l’ensemble est de la fin du XVème siècle. La partie haute de la tour, au dessus du cordon mouluré porte une fenêtre rectangulaire qui parait être du XVIème siècle.
Sur la façade : trois piliers engagés dans une maçonnerie légère faite de torchis soutenaient une galerie jadis ouverte ; un quatrième pilier est visible seulement de l’intérieur. Les pilastres avec leurs motifs géométriques, rapprochés des deux piliers avec chapiteaux accusent la seconde moitié du XVIème siècle. Sous le deuxième pilier en partant de la gauche, un tableau de calcaire aux armes des Benoist encadré par deux colonnettes cannelées avec au dessus et au dessous leur devise : In manibus tuis/ sortes mee, semble dater de la seconde moitié du XVIème siècle.
Dans la cour intérieure, à l’angle nord-est est accolé à la maison dite de la porte ou du passant, un portail postérieur à 1550. Peut-être s’agissait-il d’un oratoire.
Le portail se compose d’une ouverture en plein cintre encadrée par des colonnes montées sur de hautes bases et couronnées de chapiteaux à crochets et à grosses cannelures. Les colonnes supportent un entablement et un fronton triangulaire avec au centre et entre deux un encadrement circulaire qui devait enfermer un médaillon de marbre de couleur.
Les Benoist en sont les propriétaires depuis le XVème siècle, succédant aux Morineau. Par alliance, ils se fondirent avec les Blondeau, et les Martin de Nantiat. Blondeau du Mas de l’Âge, chevalier de Saint-Louis et brigadier des gardes du corps de Louis XV, y décéda en 1767. Les Martin revendent le domaine, au XIXème siècle, à la famille Guérinlézé, de Limoges.

Il est bon de noter que les façades et les toitures du bâtiment principal, de l’aile en retour (à l’exclusion des communs et des ajouts modernes), l’ancienne chapelle, la salle à croisée d’ogives y compris ses peintures sont inscrits sur la liste des Monuments Historiques depuis 1975.

 

Sources :

Le Mas de l’Âge, Couzeix, descriptions et notes historiques, par Serge Du Cray, ADHV, cote BR 1475.