Le Breuil, Le Queyroix, commune de peyrilhac

Les châteaux du Breuil et du Queyroix, présentent une certaine similitude architecturale du fait de leurs étroits pavillons latéraux. Des différences notables les distinguent cependant.

Le château du Breuil est l’exemple typique d’une maison de maître. Construit à la fin du XVIIIème siècle et profondément remanié au siècle suivant, cet édifice est constitué d’un corps central et de deux petites ailes postérieures. Au cours de la deuxième moitié du XIXème siècle, deux pavillons sont construits et le bâtiment central, initial, est rénové avec remplacement d’une toiture en croupe en tuile plate ou creuse par une toiture en ardoise, avec brisis, pourvue de lucarnes à devantures en pierres.

Chateau du Breuil, Peyrilhac. Carte postale ancienne, collection privée

Chateau du Breuil, Peyrilhac

Le château du Queyroix, bâti sur un ancien fief épiscopal attesté en 1542 et 1561, illustre, lui, le type de château construit de toutes pièces, à la fin du XIXe siècle, à proximité d’un ancien château démoli. Construit en 1869 à l’initiative du comte de la Guéronnière, ce château possède un corps central plus développé que celui du Breuil et un étage de soubassement réservé aux offices. L’escalier à double volée qui donne accès au rez-de-chaussée surélevé donne un aspect solennel à la façade nord.

Chateau du Queyroix, Peyrilhac, Carte postale ancienne, collection privée

Chateau du Queyroix, Peyrilhac

Ces deux châteaux sont entourés d’un parc aux essences variées. Le parc du château du Breuil comporte un petit pavillon, autrefois à usage de fruitier et ayant servi par la suite de salon de repos. Remanié en 1920 par un paysagiste limousin, il est planté de beaux arbres : liquidambars, résineux divers, catalpas, araucarias, hêtres pourpres, cèdres…

Le parc du Queyroix s’orne de deux pièces d’eau. Il a englobé l’ancien jardin entourant le premier château du Queyroix, où sont encore visibles une petite chapelle et une fabrique datant du XVIIIème siècle.

Sources :

Françoise CELER, Le Canton de Nieul, Haute-Vienne, in Collection Images du Patrimoine, 1995, page 25.
Dictionnaire historique et géographique de la Haute-Vienne, Abbé Lecler, Marseille, 1976, pages 554 à 556.