La ferme limousine

La ferme limousine est une maison ancienne, construite avant le dernier tiers du XIXème siècle. Il est à noter que dans nos campagnes une ferme sur trois a plus de 100 ans.

 C’est une habitation basse, sans étage, surélevée par quelques marches et avec un grenier. Elle est généralement étirée, presque à la demande, si l’on peut dire. En effet, sa taille varie selon l’importance et la nature de l’activité agricole, ainsi certaines sont avec ou sans granges et étables, d’autres avec ou sans rupture de toit entre la maison et le bâtiment d’exploitation.

 Les murs sont rarement enduits, sinon le crépi est lancé à la truelle. La pierre de texture, dont la taille et la couleur varient, est hourdie au mortier d’argile, avec ou sans chaux.

 Les angles sont des blocs appareillés. Les linteaux sont généralement en pierre avec des arcs de décharge. Cependant, le bois ne se fait pas rare.

 La porte d’entrée est souvent avec imposte à trois carreaux.

 Ce sont les toitures qui différencient les habitations ; selon la pente, le nombre de pans, la nature du matériau de couverture.

 A côté de la maison basse élémentaire de l’ouvrier agricole, de l’artisan ou du bordier, le type le plus répandu est la maison-bloc (habitation, grange et étable accolées) mais avec rupture de toit.

 Cette habitation a souvent un étage, surmonté d’un grenier. Le toit est à deux ou quatre eaux, et recouvert de tuiles canal.

 Les murs en petit appareil de schiste sont liés à l’argile ocre. Ils sont généralement sans enduit, parfois crépis, gobetés ou talochés sur l’habitation.

 Les linteaux et les chambranles, en bois, sont très fréquents. Les fenêtres sont en hauteur et sont à petits carreaux.

 Souvent, ces fermes entourent les maisons de maîtres.

 Un peu de vocabulaire :

 La génoise : elle protège les murs en permettant un débord du toit, qui a pour effet d’étanchéifier les combles.

 Les arcs de décharge : ils soulagent la porte et ménagent au-dessus de celle-ci, une niche.

 Le larmier : il est fréquent sur les linteaux en bois des portails de granges. Il est en pierres plates.

 Les fenestrous : ils permettent d’aérer le grenier et les boulins d’un pigeonnier.