Les fermes de Nieul

Une ferme située dans le bourg de Nieul (« bourg du Haut ») est construite en « bloc-à-terre » et semble datée de la fin du XVIIIème. « La disposition des baies de la façade est une amorce de la disposition en trois travées si fréquente pour de nombreux logis à étage, datant du de cette période. De plan presque carré, ce logis surprend par la forme de son toit, qui rappelle celle de nos pavillons actuels.

Ferme du bourg, Nieul, crédit photo, Philippe Rivière, Inventaire général, ADAGP

Ferme du bourg, Nieul

Si l’on se réfère à la date inscrite sur le linteau de la porte de la ferme de Sourue, il semblerait que celle-ci date de 1749. Nous pouvons y trouver un ancien four qui possédait un clédier (séchoir à châtaignes). Aujourd’hui, il fait office de pigeonnier.

Le domaine de Mégeas est un ensemble de bâtiments remarquables, dont l’empreinte du passé est très présente. Ces édifices sont disposés de part et d’autre d’une cour. Le four à pain semble relativement important. Il est accolé à des porcheries et délimite un côté de la cour. Son cul-de-four saillant est recouvert d’une croupe ronde.

Domaine de Meygeas, Nieul, crédit photo, Philippe Rivière, Inventaire général ADAGP

Domaine de Meygeas, Nieul

Source : Françoise CELER, Le Canton de Nieul, Haute-Vienne, in Collection Images du Patrimoine, 1995, pages 43 et 45.