Les fermes de Saint-Gence

Le Masboucher date probablement du XVIIème siècle. Il a connu de nombreux remaniements au début du XIXème siècle. Il semble que la partie est du logis soit de cette période, si l’on se réfère à la date portée sur la grille d’imposte de la porte : 1803.

Bondy est une ferme du XVIIIème siècle qui a également connu des nombreux remaniements. Au XIXème siècle, les bâtiments agricoles ont été agrandis.

Cenon est une maison de maître datant probablement des XVIIIème-XIXème siècle. Elle a aussi connu des remaniements. Dans ce lieu-dit, il existe un lavoir, restauré depuis peu et qui date probablement du XVIIIème siècle.

Lavoir de Cenon, crédit photo, Pilippe Rivière, Inventaire général, ADAGP

Lavoir de Cenon, Saint-Gence

La Gagnerie est une ferme avec un logis principal et des dépendances. Il semble que cette ferme, d’après le cadastre napoléonien, existait déjà en 1809. Le bâtiment principal est couvert d’un toit à croupe et est constitué de deux étages, le dernier étant réservé au grenier. Cet édifice est une élévation à trois travées, avec un couloir transversal au rez-de-chaussée.
La grange dépendante de cette ferme est très imposante, ce qui suggérerait une certaine importance de ce domaine agricole.

Ferme de La Gagnerie, crédit photo, Philippe Rivière, Inventaire général, ADAGP

Ferme de La Gagnerie, Saint-Gence

Source : Françoise CELER, Le Canton de Nieul, Haute-Vienne, in Collection Images du Patrimoine, 1995, pages 43 et 46