Soldats déjà sous les drapeaux

Gabriel NICOLAS

Né le 30/11/1872 A Nieul (Mégeas)
Fils d’Antoine et de Jeanne Terrier de Peyrilhac
Résidant à Peyrilhac Cultivateur
No 30 du tirage au sort du canton de Nieul ;
cheveux et sourcils blonds, yeux bleus, front ordinaire, nez moyen,bouche moyenne, menton rond, visage ovale, taille 1m64.
Appelé le 11/11/1893 Au 63ème RI Angoulême Congé 25/9/1894 (1an au lieu de 3 : bon numéro de tirage au sort)
Périodes d’exercices 63ème RI : en août 1899 et août 1902
Passé dans la territoriale : Le 1er octobre 1906
Rappelé le 12/12/1914 ; 111ème Territorial le 19/12 ;
309ème de Place le 22/2/1915 Service auxiliaire 21/8/1916
Garde de prisonniers de guerre à Roanne le 3/10/1916 .
Libéré le 1/11/1918

 

Jean FOURGEAUD est le premier de ceux que nous avons trouver hors de France.

Il est né en 1874 à Vaulry. 

Voici sa description militaire :

cheveux et sourcils châtains ; yeux châtains ;
front ordinaire ; nez long ; bouche moyenne ;
menton rond ; visage ovale ; taille 1m66 ;
degré d’instruction : 3.
Il est sapeur mineur.
Son service le conduit en Algérie
du 27/11/1895 au 24/10/1898.

Pierre, Benoît SAVARY

Né le 28/10/1874 à Verneuil :

cheveux châtains, sourcils châtains, yeux roux,
front ordinaire, nez moyen, bouche moyenne
menton rond, visage ovale
taille 1m750mm
brigadier au 10ème Bataillon d’Artillerie à pied.

La Commission spéciale lui accorde

le Certificat de bonne conduite

Fait à Pontarlier en juin 1898.

 

 

 

Jean CARDINAL

Né le 11 avril 1878 à Berneuil,

Résidant à Peyrilhac, cultivateur
Fils de Denis et de Marie Riffaud :
cheveux et sourcils chatains
yeux gris, front ordinaire,
nez fort, bouche moyenne
menton rond, visage ovale,
taille 1m63,
degré d’instruction 3.
Appelé à l’activité le 15/11/1899
Au 21ème RA, canonnier servant
 Libéré le 20/10/ 1902
Certificat de bonne conduite

1ère période nov. 1907, 21ème RA
2ème période sept. 1908, 21ème RA

Mobilisation le 3 nov. 14, au 89ème d’Inf.
6 mars 18, 233ème RA
28/1/1919, démobilisé
Médaille de la Victoire
Médaille commémorative 

Le soldat qui suit est celui dont la destination hors de France a été la plus lointaine puisqu’il a fait la campagne de Chine (la plus longue), il a été au Tonkin pendant de longues années.

Denis BROUILLAUD

 

 

Né le 25 juillet 1879 

à Chamborêt

au 63ème R.I de Marine en 1897,

au 2ème R.I. de Marine en 1898 

Il est en Chine en 1901-1902,

au Tonkin : 1903-1911 

 

 

Henri CHABRELY

Né le 27 octobre 1892 à Couzeix. Il est en France au cours de son service militaire et pendant une partie de la grande guerre, puis il se retrouvera en Serbie.

Voici une de ses cartes postales, elle est non datée. Il est à gauche sur la photo.

Au verso, nous pouvons lire :

« Mes Chers Parents

Je réponds de suite à votre lettre ; vous me demander comment je veux ma ceinture, c’est pour mettre sur mon bourgeron, alors c’est une ceinture en corde et des anneaux de sauvetage, d’ailleurs vous savez bien ; mais je la veux assez large. Vous me demander ce qui me fais envie pour mon mardi gras, c’est comme vous voudrai un petit roti de cochon et ce que vous voudrai de plus, mais ne vous privez pas pour moi.

Quant à l’argent que vous m’avez envoyé je l’ai reçu, mais il commence à s’en aller, il faut que j’achète pour manger, nous sommes pas trop bien nourris ces temps ci.

Je vois plus grand chose, rien que je me porte toujours bien ; en attendant de me voir, je vous envoie ma photo en croisant la Baïonnette.

 Henri

585 jours à faire.

J’attends mon petit colis et aussi le mardi gras et pâques ». 

DES ZOUAVES ET DES TABORS

François BASTIER

Né le 16 Février 1889 à Chaptelat

Fils de Jean et de Jeanne Laurent
cheveux chat. moyen ; yeux marron clair ;
front moyen ; nez, dos rectiligne, base relevée,
hauteur moyenne ; visage plein.
Soldat au 2ème Zouave.
Taille 1m72

Les documents que nous possédons sont incomplets, ils semblent nous dire que son service militaire débute en 1910, mais ne nous permettent pas de savoir à quelle date précise, il part en Tunisie, mais seulement qu’il y est en campagne, du 15 août 1912 au 27 septembre 1912.

 

 

C’est Martial X….., né le 15 février 1890
cheveux châtains foncés ; front vertical ; hauteur moyenne ;
largeur moyenne ; yeux marrons ; nez dos rectiligne ;
base horizontal ; largeur moyen ; visage ovale ;
taille 1m73 ; degré d’instruction : 3.
Il est au 2ème Régiment de zouaves
Campagnes d’Algérie du 13/10/1911 au 11/2/1912,
Opérations militaires sur les confins algéro-marocains,
(en guerre du 12/2/12 au 6/10/13,)
1ère classe 6 avril 1913,
passé à la réserve le 8/11/13,
rappelé août 14, blessé à Tracy le 23 septembre 14,
prisonnier le 24,
rapatrié le 20 janvier 1919.

 François TRICAUD, zouave

 

 

Albert C… de Nieul, au camp du Ruchaud (?) à la veille de la guerre, 25 mai 1914. Il partait le lendemain pour Tours.

Les régiments de zouaves ont vécu de 1830 à 1962. A l’origine composés presque exclusivement d’Africains, leur nombre diminuera rapidement pour arriver à une majorité de Français. Le premier régiment était à Alger, le second à Oran, le troisième à Constantine. Un quatrième fut également créé à Tunis.

En novembre 14, leur bravoure ‘’ (arrache) un cri d’admiration à un officier supérieur allemand fait prisonnier au cours de l’action (Douamont le 25 décembre 1916) ; Vos hommes sont les plus beaux soldats que j’ai vus de ma vie et c’est pour moi une consolation d’être vaincu par eux’’.

Référence : Mémoire de maîtrise mention très bien élaboré sous la direction du professeur Jacques FREMEAUX – Université Paris IV Sorbonne – et soutenu le 07 juillet 2001 par Julien Vuillaume.

Créés en 1908, les tabors disparaîtront en 1956. Leurs effectifs, contrairement à ceux des zouaves, étaient constitués presque exclusivement par des Africains.

Parmi eux, Pierre MARTIN

Pierre Martin

Pierre Martin

Né à Morcheval (Chaptelat)

Ils participent activement à la guerre de 14-18

Les photos de zouave et de tabors ont sans doute été prises durant la guerre, les tabors se distinguent pendant la guerre 39-45 en libérant la Corse et au cours de la campagne d’Italie.

 

 

 

 

 

 

 

Pierre Martin figure sur les deux photos (une petite croix l’indique).Source : archives privées

Pierre Martin figure sur les deux photos (une petite croix l’indique).Source : archives privées